Recherche :
Top
 

Dimanche is the new Samedi

Parce que le meilleur remède au spleen du dimanche soir, c’est encore de le supprimer, voici 5 excellentes raisons de faire de ce maudit dimanche votre nouveau samedi :

1/ Le lundi au soleil, c'est une chose qu'on n'aura jamais

 

Faudra-t-il vous le chanter en japonais ? Dans l’imaginaire collectif, lundi ressemble déjà à ça :

 

 

Ah non, pardon. Dans l’imaginaire collectif, donc, lundi ressemble déjà à ça :

 

 

Donc, foutu pour foutu, dimanche soir, sortez ! La moitié de l’activité du pays tournant de toute manière au ralenti, autant débarquer au bureau lundi matin au plus mal.

2/ Et le 7ème jour il se reposa...

Cette phrase vous dit vaguement quelque chose ? Bien sûr, comme vous n’avez jamais lu la Bible, vous avez toujours pensé que cet adage s’adressait à vous. Mauvaise nouvelle ! Dimanche, jour de repos ? Pour Dieu qui créa l’Univers, oui. Mais pas pour vous, désolée.

 

 

3/ Boire un verre d'eau entre deux verres d'alcool, le secret de la longévité

 

Si vous avez plus de 30 ans (ou si vous êtes né avec un mauvais foie, pas de chance), vous savez que faire la fête deux jours d’affilé relève soit de l’exploit, soit d’une fâcheuse tendance aux comportements à risque. Ce message s’adresse donc à toi, le cartoucheur fou de la sortie de bureau le vendredi soir :

 

 

Et à toi, l’ampoule 2000 watts à deux plombs de sauter :

 

 

A vous qui ne savez pas sortir le vendredi soir avec modération, ne pleurez plus sur votre samedi soir perdu. Il y a désormais un troisième jour pour faire la party !

 

4/ Et si le vrai luxe, c'était l'espace ?

Pas la peine d’être créatif chez Renault pour être d’accord avec ce slogan. Parce que personne n’est à son avantage de trop près, évitez les bars bondés du samedi soir.

 

 

Et si vous ne rentrez pas avec quelqu’un, vous rentrerez au moins avec des chaussures propres. Un argument qu’approuve à 2000 % le Patrick Bateman qui sommeille en vous.

 

 

5/ Game of Thrones n'arrive sous-titré en France que le lundi

 

Je crois que l’argument se suffit à lui même, non ? King Joffrey ?

 

 

Vous l’aurez compris, pas la peine de traîner à Nuit Debout pour comprendre que si vous ne vous octroyez pas vos propres libertés, personne ne le fera pour vous. Alors à défaut d’obtenir de votre employeur un week-end de trois jours, offrez-vous déjà un week-end de trois nuits !

 

Bien sûr, vous avez aussi le droit de faire partie de ces gens prévoyants qui préfèrent rentrer de leur week-end au bord de la mer à 15h, pour éviter les embouteillages. Ou encore de décider, comme cette jeune femme, de rester chez vous pour boire du thé vert à la mangue et au litchie de chez Twinings, dans vos chaussettes Primark, votre legging Gap et votre sweat Zara, et de vous tartiner la tronche d’un masque purifiant à l’argile de rose de chez Clarins en regardant Pretty little liars.

 

Et personne ne vous jugera pour ça. Non, personne.

 

routinedimanche

Derniers commentaires

Commenter